LA DÉFENSE À L’ÉPREUVE DU CHANGEMENT CLIMATIQUE

13 février 2023 - 19h30 à l’École militaire, amphithéâtre Foch

Le changement climatique n’a pas seulement un effet démultiplicateur des menaces pour la sécurité et la stabilité mondiale.

C’est une transformation structurelle et durable pour la défense : qu’il s’agisse d’anticiper les nouvelles conflictualités nées de l’augmentation des températures et des difficultés d’accès à certaines ressources, de préparer les forces armées à des opérations dans des conditions extrêmes ou d’adapter l’infrastructure militaire dans certaines zones particulièrement affectées, c’est tout le paysage stratégique qui est à repenser.

La hausse des prix des matières premières (notamment énergétiques) de ces derniers mois, l’agression russe en Ukraine et la parution du troisième volet du sixième rapport du GIEC ont même précipité les questionnements autour d’un autre levier, jusqu’ici peu pris en compte, voire disqualifié : celui de la sobriété.

Dès lors, considérer les enjeux de puissance en y intégrant la perspective d’une transition carbone de la défense et d’une réduction de nos dépendances énergétiques peut contribuer à redéfinir les termes même de la notion de souveraineté.

Avec :
  • François Gemenne, co-directeur de l’Observatoire Défense et climat, chercheur en géopolitique de l’environnement à l’Université de Liège, membre du GIEC et président de Climate Voices
  • Julia Tasse, co-directrice de l’Observatoire Défense et climat, chercheuse et responsable du programme Climat, Énergie et Sécurité à l’IRIS.
Animé par Julien Le Bot, journaliste, auteur-réalisateur (Arte, France Culture, RFI, Actes Sud).

L’événement sera également accessible en distanciel (informations à venir).