225e session en région : NOUVELLE-AQUITAINE

Certains candidats, et notamment ceux qui habitent la province, ne peuvent, en raison de leurs obligations, suivre les sessions nationales à Paris.

Aussi depuis 1954, l’Institut organise dans toutes les régions de France, y compris dans les départements et collectivités d’outremer, des sessions plus condensées dans le temps, au rythme de 4 par an.

Ces sessions ont pour objet de développer en région l’esprit de défense et de sensibiliser aux questions internationales en formant des responsables locaux, d’origines et de cultures différentes, par l’approfondissement en commun de leurs connaissances en matière de défense, de politique étrangère, d’armement et d’économie de défense.

Elles comportent, comme la session nationale, des conférences-débats, des travaux en comité et des visites sur les aspects militaires et non militaires de la défense.

Contacts

sr@ihedn.fr
01 44 42 47 20

À noter dans votre agenda

225e session en région code formation POLDEF 2
du 25 janvier au 24 février 2022
Lieux : région Nouvelle-Aquitaine
Date limite de réception des candidatures à l’IHEDN : 10 décembre 2021

Déroulement : 4 semaines du mardi matin au vendredi après-midi.
Séance d’ouverture :
mardi 25 janvier 2022 à La Rochelle

Semaine 1 : mardi 25 au vendredi 28 janvier 2022 à La Rochelle
Semaine 2 : 
mardi 1er au vendredi 4 février 2022 à Limoges (internat)
Semaine 3 : 
mardi 15 au vendredi 18 février 2022 à Brive-la-Gaillarde
Semaine 4 : mardi 22 au vendredi 25 février 2022 à Bordeaux

Coût de la formation : 1 600 € pour tous les candidats.

Ce qui est pris en charge par l’IHEDN :

L’hébergement et la restauration au cours de la deuxième semaine, placée sous le régime de l’internat. La restauration du midi durant toute la session.

Mission

Les sessions en région sont organisées par l’Institut des hautes études de défense nationale.

L’IHEDN a pour mission de développer l’esprit de défense et de sécurité, ainsi que de sensibiliser ses auditeurs aux questions de relations internationales, de politique étrangère, d’armement et d’économie de défense. Il est un lieu de rencontre fédérateur, stimulant une réflexion nourrie par l’échange. L’institut réunit, dans cette perspective, des responsables régionaux d’origines et de cultures professionnelles différentes.

Objectifs

Contribuer au développement de la réflexion stratégique ;
Former à la complexité du monde contemporain, aux enjeux de défense et de sécurité nationale, de politique étrangère, d’armement, et d’économie de défense ;
Renforcer, dans un environnement culturel diversifié, la capacité d’analyse et de prise de décision ;
Favoriser, l’échange d’expertises et de savoirs entre civils et militaires au sein d’un territoire ;
Développer une plateforme de réflexions européennes autour de thématiques transverses.

Pédagogie

La formation délivrée par l’IHEDN repose sur un triptyque pédagogique :
Conférences-débats au cours desquelles sont présentés les grands enjeux géopolitiques actuels, la politique de défense et de sécurité de la France, les défis du renseignement, l’intelligence économique et les spécificités de la région

Exemples de conférences-débats

Panorama du monde contemporain
Les conséquences du réchauffement climatique
L’intelligence économique : comment protéger le tissu industriel français ?

Visites d’installations militaires (Terre, Air, Marine et Gendarmerie) ou liées à la défense, à la sécurité et à la souveraineté française.

Exemples de visites

Groupements de Gendarmerie, bases militaires, lieux mémoriels, sites industriels liés à la souveraineté nationale et/ou de la région, sites d’opérateurs d’importances vitales…

Travaux en comités permettant une réflexion collective sur un thème d’actualité.

Public concerné

Cette formation regroupe environ 45 auditeurs âgés prioritairement de 35 à 55 ans, civils et militaires, exerçant de hautes responsabilités dans tous les secteurs d’activité de la Nation (public et privé).
Personnalités civiles exerçant de hautes responsabilités dans les différents secteurs d’activité économique, sociale, scientifique, juridique, culturelle ainsi que dans le domaine des cultes, de la presse écrite et audiovisuelle, des associations et des syndicats
Élus locaux, nationaux, européens
Militaires : officiers des trois armées et de la Gendarmerie, du grade minimum de lieutenant-colonel ou équivalent
Fonctionnaires de catégorie A/A+, appartenant aux 3 fonctions publiques (État, territoriale et hospitalière) et des cadres dirigeants d’entreprises du secteur public.

Le titre d’auditeur de l’IHEDN est attribué par décision du directeur de l’IHEDN à l’issue de la formation.

Ils sont intervenus aux sessions en région de l’IHEDN

Général d’armée (2S) Marc Watin-Augouard, fondateur du Forum international de la Cybersécurité
Général de corps d’armée Benoit Houssay, officier général de zone de défense et de sécurité Sud et gouverneur militaire de Marseille
Benjamin Hautecouverture, maître de recherche, Fondation pour la recherche stratégique (FRS)
Martin Motte, responsable du cours de stratégie à l’École de guerre, chargé de recherche à l’Institut de stratégie comparée (ISC)
Philippe Moreau-Defarges, ancien diplomate, spécialiste des questions internationales et de géopolitique, chercheur à l’Institut français des relations internationales (IFRI)
Jean-Pierre Maulny, directeur adjoint de l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS)
Vice-amiral d’escadre (2S) Gérard Valin, ancien amiral commandant la zone maritime océan Indien (ALINDIEN)