L’Union Européenne face aux défis des menaces hybrides

Bruxelles, 14-16 décembre 2021

Organisé dans le cadre du Collège Européen de Sécurité et de Défense (CESD), le cours intitulé « L’Union Européenne face aux défis des menaces hybrides » a débuté ce jour à Bruxelles, réunissant 35 participants des institutions européennes et des Etats membres de l’UE.

Le CGA Benoît Durieux, directeur de l’IHEDN, a ouvert le cycle de conférences en insistant sur la nécessité de prendre en compte la réalité de ces menaces, malgré les difficultés théoriques et conceptuelles et à s’interroger sur les réponses à apporter à ces différentes agressions. Ce constat a été développé lors d’une première table ronde avec le Dr. Niklas Nilsson (Swedish Defense University) et le Dr. Nad’a Kovalčíková (European Union Institute for Security Studies – EUISS).

©IHEDN - DEAI-Union Européenne face aux défis des menaces hybrides

Les deux experts ont exposé des pistes de réflexion pour l’UE et pour les Etats membres que les auditeurs pourront développer durant les trois jours du séminaire. L’après-midi a été consacré à des domaines spécifiques tels que le cyber, la manipulation de l’information ou encore le maritime.

©IHEDN - DEAI-Union Européenne face aux défis des menaces hybrides

Préparée et conduite par le Département de l’Europe et des Affaires Internationales (DEAI) de l’IHEDN, ce séminaire a pour but de participer au développement d’une culture stratégique commune au sein des Etats membres comme des institutions de l’Union Européenne sur un sujet aux contours mouvants.

Hosted by the European Security and Defence College (ESDC) in Brussels, the « EU facing hybrid threats » course has started today in Brussels and gathered together 35 civil servants and military from the member states and from the EU institutions.  

Lt. General Benoit Durieux, Diector of the IHEDN, has opened the conference insisting on the necessity to consider the reality of threats, despite the theoretical and conceptual difficulties and to question the responses we have to deliver in order to counter all these aggressions. The debate continued with a double keynote speech given by Dr. Niklas Nilsson (Swedish Defense University) and Dr. Nad’a Kovalčíková (European Union Institute for Security Studies). The two analysts presented new ways of thinking and definition for the EU and for the member states that the attendees could develop further during the next days.  The second part of the first day focused on thematic and specific fields such as: maritime hybridation, hybrid threats in the cyber space and information manipulation.

Organised by the Department of European and International Affairs of the IHEDN, the seminar’s goal is to contribute to the development of a common strategic culture among the members states and the European institutions on a crucial and always mouving topic.