Rechercher
Fermer cette boîte de recherche.

Mission Djibouti pour les auditeurs des majeures POLDEF et ESM de la session nationale

Vendredi 14 janvier 2022

Les auditeurs de la 74e majeure POLDEF et de la 7e majeure ESM sont arrivés en République de Djibouti pour leur mission d’étude annuelle.

Ce déplacement permet aux auditeurs de l’IHEDN de découvrir au plus proche du terrain les objectifs et les enjeux politique et militaire de la France dans cette région de la Corne de l’Afrique et d’aller à la rencontre des Forces françaises stationnées à Djibouti (FFDj).

Accueillis dans les meilleures conditions et le strict respect des mesures anti-CoVid par les Forces Françaises de Djibouti, le séjour a débuté par une allocution d’accueil de Monsieur l’Ambassadeur de France à Djibouti Arnaud GUILLOIS et du commandant des FFDj, le général de division aérienne Stéphane DUPONT.

Samedi 15 janvier 2022

Départ avant l’aube pour les auditeurs pour le désert et les trois démonstrations dynamiques interarmées des capacités des FFDj. Par la mer ou par les vallées arides, les auditeurs rejoignent dans un premier temps la plage d’Arta pour assister à une première opération « de la mer vers la terre ».

Après ce réveil tonique rythmé par la démonstration des capacités des Commandos marines, ils rejoignent la zone de Koron pour assister à un « Combat aéroterrestre » du 5e RIAOM et des Forces armées djiboutiennes (FAD) soutenus par des moyens aériens des armées de l’Air et de Terre.

Enfin, au coucher du soleil, une démonstration dans la troisième dimension des forces aériennes stationnées sur la Base aérienne 188 dans le cadre de la mission Shikra, et des hélicoptères de l’ALAT avec la participation des commandos marines ont fortement impressionné les auditeurs avec, en particulier, une succession de passages aériens époustouflants.

Dimanche 16 janvier 2022

Après une soirée et une nuit en bivouac dans le désert, il était temps pour les auditeurs de se remettre en condition à l’hôtel avant de bénéficier d’un premier cycle de conférences.

Après une conférence introductive de S.E.M Arnaud GUILLOIS, M. Mahmoud ALI YOUSSOUF, ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale de Djibouti est venu présenter les grands enjeux de la politique étrangère de son pays.

Se sont ensuite succédées deux tables rondes particulièrement riches. La première sur les grands enjeux de l’espace indopacifique vus de Djibouti en présence de S.E.M Umio OTSUKA, Ambassadeur du Japon et S.E.M Ramachandran CHANDRAMOULI, Ambassadeur d’Inde, aux côtés de leur homologue français. La seconde sur les enjeux et les perspectives économiques en République de Djibouti avec un panel de représentants locaux et d’expatriés : M. Ahmed Osman Ali, Gouverneur de la Banque Centrale, M. Régis Barriac, Directeur de la Banque pour le Commerce et l’Industrie – Mer Rouge (BCIMR), M. Abdillahi Adaweh Sigad, Directeur général de la Société de Gestion du Terminal Conteneur (SGTD) et M. Claude Auger, Chef de projet chez Eiffage Infrastructure à Djibouti.

Lundi 17 janvier 2022

Le second cycle de conférences avant le retour des auditeurs vers la France s’est voulu également très interactif, sous forme de tables-rondes avec un panel d’intervenants variés et de haut niveau. D’abord, S.E.M. Aidan O’HARA, Ambassadeur de l’Union Européenne en République de Djibouti, M. Eric OVERVEST, Coordonnateur résident de l’ONU à Djibouti, et le capitaine de frégate Dominique GIRY, officier de liaison opération Atalante ont échangés avec les auditeurs sur le thème de « Djibouti dans son environnement international ». Ensuite, le commandant des FFDj avec son homologue américain le Major General William L. ZANA, CJTF – Horn of Africa, et le colonel japonais Kazuhiro Kuwahara, commandant le DGPE ont présenté leurs visions partagées sur l’intérêt stratégique des forces armées stationnées à l’étranger.

Enfin, une séquence d’échanges ouverts et éclairés entre l’Ambassadeur de France, le commandant des FFDj et le Directeur de l’IHEDN est venue clôturer cette mission riche d’enseignements.

C’est avec des étoiles plein les yeux, impressionnés par la qualité de l’accueil qui leur a été réservé et fiers des capacités et du professionnalisme de leurs armées que, dans la soirée, les auditeurs ont décollé vers la métropole pour un vol de nuit. Ils n’ont pas tardé à rejoindre les bras de Morphée avec l’arrêt brutal du flux continu d’activités de ces trois derniers jours. Fatigués mais heureux, les auditeurs garderont longtemps dans leur mémoire cette mission unique sur le sol de Djibouti.