Conseil de perfectionnement

Le GCA Benoît Durieux, directeur de l’IHEDN, a présidé le 9 mars dernier le Conseil de Perfectionnement.

Ce Conseil fut l’occasion pour lui de présenter aux partenaires de l’Institut les formations l’ensemble les grandes orientations stratégiques ainsi que l’ensemble des formations (session nationale, sessions en régions et cycles courts, activités internationales) dispensées par l’IHEDN.

Le GCA Benoît Durieux, directeur de l’IHEDN, a présidé le 9 mars dernier le Conseil de Perfectionnement. Ce Conseil fut l’occasion pour lui de présenter aux partenaires de l’Institut les formations l’ensemble les grandes orientations stratégiques ainsi que l’ensemble des formations (session nationale, sessions en régions et cycles courts, activités internationales) dispensées par l’IHEDN. Un premier bilan positif de la nouvelle session nationale 2021-2022, issue de la réforme de l’Institut menée en 2020, a été dressé. Elle avait visé à décloisonner les parcours en créant un socle commun de connaissances et de sensibilisation aux grandes questions stratégiques touchant la défense nationale. Sur cette base, le GCA Durieux a tracé les grandes lignes de la prochaine session nationale 2022-2023 qui consolidera ce décloisonnement en augmentant l’espace consacré au socle commun et aux activités communes entre majeures. Le Préfet Conus, directeur adjoint de l’IHEDN, s’est pour sa part réjoui du nombre de candidatures en hausse, en qualité et en quantité. Il a salué l’engagement des partenaires de l’IHEDN et exprimé la reconnaissance de l’Institut pour la confiance renouvelée qu’ils lui accordent chaque année.

Un premier bilan positif de la nouvelle session nationale 2021-2022, issue de la réforme de l’Institut menée en 2020, a été dressé. Elle avait visé à décloisonner les parcours en créant un socle commun de connaissances et de sensibilisation aux grandes questions stratégiques touchant la défense nationale. Sur cette base, le GCA Durieux a tracé les grandes lignes de la prochaine session nationale 2022-2023 qui consolidera ce décloisonnement en augmentant l’espace consacré au socle commun et aux activités communes entre majeures.

Le Préfet Conus, directeur adjoint de l’IHEDN, s’est pour sa part réjoui du nombre de candidatures en hausse, en qualité et en quantité. Il a salué l’engagement des partenaires de l’IHEDN et exprimé la reconnaissance de l’Institut pour la confiance renouvelée qu’ils lui accordent chaque année.