Escale en Pays de la Loire pour la majeure ESM

Les auditeurs de la majeure « Enjeux et stratégies maritimes » (ESM) de la session nationale ont mis le cap vers les Pays de la Loire pour un séminaire de deux jours à Nantes et Saint-Nazaire les vendredi 8 et samedi 9 avril. Cette région est en effet un modèle de dynamisme dans le domaine maritime avec des pépites de la construction navale, de la filière des énergies marines renouvelables et des technologies marines innovantes.

®IHEDN - Laurent CASTAING en pleine explication aux auditeurs
®IHEDN - Laurent CASTAING en pleine explication aux auditeurs

Tôt le vendredi matin, la majeure a accosté à Chantiers de l’Atlantique à Saint-Nazaire, l’un des leaders mondiaux de la construction navale de croisière. Cette visite a permis aux auditeurs de découvrir ce chantier emblématique dans lequel ont été construit les porte-avions Foch et Clémenceau, et d’où le cuirassé Jean-Bart a appareillé en 1940 dans des conditions rocambolesques. Ils ont été accueillis par Yann GONTIER, directeur de la communication et des relations publiques des Chantiers de l’Atlantique et Laurent CASTAING, directeur général du groupe.

Des entretiens passionnants avec ce dernier, les auditeurs retiendront la dimension stratégique de Chantiers de l’Atlantique pour la France et les efforts impressionnants consentis par toute la filière de la croisière en matière de décarbonisation et de protection de l’environnement.

Ils retiendront également qu’au-delà des infrastructures impressionnantes – les plus grandes en Europe comme la gigantesque forme de montage de 900 mètres de long ou le pont de levage d’une capacité de 1.400 tonnes -, c’est bien l’excellence de l’ingénierie et des processus de construction qui, par la maîtrise de la complexité et de la technologie, confère au groupe cette productivité exceptionnelle. Les plus grands paquebots du monde sont ainsi construits en moins de trois ans.

Plus inattendue fut la présentation de leurs activités dans les Énergies Marines Renouvelables (EMR). En effet, avec une vision et une anticipation remarquables, le groupe a massivement investi pour acquérir une compétence exceptionnelle dans la construction des sous-stations électriques des champs d’éoliennes en mer.

®IHEDN-Table ronde sur les énergies marines renouvelables avec Frédéric GRIZAUD et Vincent BALES
®IHEDN-Table ronde sur les énergies marines renouvelables avec Frédéric GRIZAUD et Vincent BALES

Une table ronde sur ce sujet a ainsi réuni Frédéric GRIZAUD, son directeur « Business Unit Energies Marines » de Chantiers de l’Atlantique et Vincent BALES, directeur général de WPD Offshores et auditeur de 3e session ESM. Ils ont pu approfondir les volets politique, économique, technique et administratif de ce secteur d’activité désormais en plein essor après un départ difficile en France. Les débats animés et passionnants ont ainsi permis aux auditeurs de découvrir l’extraordinaire dynamisme de cette jeune filière dont les impressionnantes perspectives étaient encore insoupçonnées il y a encore quelques années. En effet, à l’encontre des idées reçues, les EMR sont désormais capables de produire sans subvention de l’électricité à un prix très compétitif. Elles constituent un enjeu majeur et, sans doute, une partie de la solution au défi climatique.

Cette visite des chantiers avait cette année une dimension particulière en matière de défense et de sécurité car ces derniers se sont vu confier, pour la Marine nationale, la construction du porte-avions nucléaire de nouvelle génération (PANG) et des pétroliers ravitailleurs de force (PRF). Il se trouve que les deux chefs de projet, Hugues MARTEL pour le PANG, et Mikaël LE GAL pour le BRF, sont des auditeurs de la majeure ESM.

C’est donc avec une légitime fierté, que ce dernier, accompagné par le capitaine de vaisseau Pierre GINEFRI, commandant de l’équipage d’armement, a fait visiter aux auditeurs le Jacques Chevallier, premier de série des quatre BRF. Ayant eu l’insigne privilège de descendre au fond de la cale sèche, ces derniers ont pu admirer la ligne et les dimensions de ce magnifique bâtiment aux performances incomparables par rapport à ses prédécesseurs.

®IHEDN- Les auditeurs sous le Jacques Chevalier autour de Mikaël LE GALL et du Capitaine de Vaisseau Pierre GINEFRI
Les auditeurs sous le Jacques Chevalier autour de Mikaël LE GALL et du Capitaine de Vaisseau Pierre GINEFRI
®IHEDN-Autour d’Emmanuel CHARLOPAIN devant un alignement impressionnant de génératrices de 500 tonnes
®IHEDN-Autour d’Emmanuel CHARLOPAIN devant un alignement impressionnant de génératrices de 500 tonnes

Après la visite du MSC World Europa, plus grand navire de croisière d’Europe en phase finale de construction, les auditeurs ont repris quelques forces avant d’appareiller pour le hub logistique mitoyen de General Electric (GE) où, au milieu d’un alignement impressionnant de pâles, de génératrice et de mâts d’éolienne aux dimension impressionnantes avoisinant celles de la Tour Eifel, ils ont été accueillis par Emmanuel CHARLOPAIN, directeur du site. Ce dernier a ainsi pu leur expliquer la chaîne d’assemblage au millimètre près de ces blocs d’environ 500 tonnes. Ainsi, le maximum de travaux étant fait à terre, le montage en mer peut être réalisé en moins d’une journée.

Le dernier moment fort de la journée fût l’accueil au pôle national de formation de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM). Environ 8.000 personnes par an, tant sur les plages qu’au large, sont secourues cette association de bénévoles qui portent haut la solidarité des gens de mer qui anime tous les marins. Après un débat de plus d’une heure sur les enjeux de cette grande cause nationale, Didier MOREAU, directeur de la formation de la SNSM, a lâché les auditeurs à la barre des vedettes de sauvetage du pôle de formation, heureusement sur simulateurs.

®IHEDN-Briefing avant appareillage de Didier MOREAU aux auditeurs
®IHEDN-Briefing avant appareillage de Didier MOREAU aux auditeurs

En effet, si l’appareillage par beau temps s’est relativement bien passé, les conditions se sont rapidement dégradées avec l’arrivée des orages et de la nuit, permettant ainsi aux auditeurs de toucher ainsi du doigts les conditions particulièrement difficiles rencontrées par les bénévoles de la SNSM lors des opérations de secours aux naufragés.

®IHEDN-Des conditions météorologiques dégradées
®IHEDN-Des conditions météorologiques dégradées
Hubert LECUYER présentant le Technocampus Océan
Hubert LECUYER présentant le Technocampus Océan

Le samedi matin, les auditeurs se sont rendus au Technocampus Océan de Nantes où les attendaient Hubert LECUYER, co-directeur du site, et Didier BESNARD, directeur adjoint du CEA Tech, tous deux auditeurs de l’IHEDN. Les auditeurs ont ainsi pu découvrir l’extraordinaire dynamisme de la recherche dans le domaine maritime, mais également l’écosystème particulièrement vertueux mis en place par la région des pays de Loire. Le CEA Tech y joue un rôle moteur peu connu de soutien aux entreprises au cœur d’une organisation décloisonnée permettant une synergie exceptionnelle entre l’État, le monde universitaire et les entreprises.

Cette matinée fut consacrée aux grands enjeux de la recherche technologique et de l’innovation dans le domaine naval.

Les différents travaux de recherche conduits par le CEA ont particulièrement passionné les auditeurs, car ils se situent au cœur des travaux de réflexion sur le thème de la résilience qui leur ont été confiés par le Premier ministre.

Didier PAILLARD, directeur de recherche au Laboratoire Simulation du Climat et de l’Environnement du CEA (CEA/LSCE), Pierre SERRE-COMBE, de la direction des programmes énergie du CEA, et Bertrand ALESSANDRINI de l’école Centrale de Nantes se sont joints à Didier BESNARD pour animer une matinée de débats particulièrement riches avec un feu nourri de questions des auditeurs.

Didier BESNARD expliquant le rôle du CEA face aux grandes transitions
Didier BESNARD expliquant le rôle du CEA face aux grandes transitions
Didier PAILLARD démontrant les interactions entre le climat et l’océan
Didier PAILLARD démontrant les interactions entre le climat et l’océan
Pierre SERRE-COMBE déclinant les options pour un mix énergétique décarbonné
Pierre SERRE-COMBE déclinant les options pour un mix énergétique décarbonné
Bertrand ALESSANDRINI en plein débat avec les auditeurs sur l’’intérêt des EMR
Bertrand ALESSANDRINI en plein débat avec les auditeurs sur l’’intérêt des EMR

Ces derniers ont ensuite consacré leur après-midi à restituer leurs travaux de comité devant leurs camarades sous l’œil attentif de l’encadrement pédagogique et de leurs tuteurs. En effet, Vincent BOUVIER, ancien SGMer, et Jean-Dominique GIULIANI, président de la fondation Schumann, qui les avaient rejoints pour l’occasion.