Séminaire référents éducation défense et sécurité

Le 20 juin l’Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN) a organisé à l’Ecole militaire un séminaire destiné aux référents éducation, défense et sécurité (REDS), en partenariat avec la Direction du service national et de la jeunesse (DSNJ) et la Direction générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle (DGESIP).

®IHEDN-séminaire référents éducation défense et sécurité
®IHEDN-séminaire référents éducation défense et sécurité

Les participants ont été accueillis par le général de corps d’armée Benoît Durieux, directeur de l’IHEDN. Il a rappelé les missions et le champ d’analyse de l’IHEDN et a insisté sur l’importance des REDS et des réseaux sur lesquels ils peuvent s’appuyer, dans le rayonnement de la culture de défense et de sécurité.

La matinée a ensuite été consacrée à deux conférences de mise à jour des connaissances des référents sur les enjeux géopolitiques et cybersécurité puis à une table ronde pilotée par la DSNJ, axée sur les dispositifs destinés à sensibiliser les étudiants et les plus jeunes aux questions de défense et de sécurité.

La table ronde de l’après-midi, pilotée par le délégué pour l’éducation à la défense (DGESIP), a permis aux référents d’échanger et de comparer les différentes pratiques mises en œuvre au sein de leurs structures, visant à renforcer le lien entre la défense et la jeunesse.

Le général de corps d’armées Daniel Menaouine, directeur de la DSNJ a souligné en fin de séminaire la nécessité de répondre au besoin croissant d’engagement de la part des jeunes et d’envisager de nouvelles méthodes pour participer au développement de l’esprit de défense.

L’inspectrice générale de l’éducation, du sport et de la recherche Marie-Caroline Beer a enfin établi un panorama des actions réalisées au sein de l’enseignement supérieur tout en soulignant l’importance du réseau des REDS dans la diffusion de l’éducation à la défense.