Rechercher
Fermer cette boîte de recherche.

Mission à Bruxelles pour la majeure Souveraineté Numérique et Cybersécurité

Les auditeurs de la majeure Souveraineté Numérique et Cybersécurité ont effectué une mission d’études à Bruxelles et La Haye du 8 au 10 février dernier.

Les auditeurs ont d’abord été reçus à la Représentation Permanente de la France à l’UE afin d’y dialoguer avec des interlocuteurs issus de plusieurs organismes européens, notamment Mme Lorena Boix Alonso, directrice cyber de la DG Connect. Puis, s’agissant de la partie militaire, la majeure SNC a successivement été reçus à Mons à l’OTAN puis au nouveau Commandement Cyber de la Belgique. L’occasion pour les auditeurs de se familiariser tant avec les organisations que les doctrines.

La seconde partie de la mission a conduit la majeure SNC à La Haye. A cette occasion, le NCSC, équivalent de l’ANSSI aux Pays-Bas, avait organisé un programme de très haut niveau avec différents représentants de l’écosystème cyber (port de Rotterdam, ministère de la défense, Université, secteur privé). La majeure SNC a été accueillie par l’ambassadrice pour le cyber des Pays-Bas, Mme Nathalie Jaarsma, ainsi que par le directeur du NCSC, Hans De Vries, avec qui les auditeurs ont pu dialoguer. La discussion, très riche, s’est notamment engagée sur les comparaisons des stratégies cyber entre la France et les Pays-Bas, sur le plan philosophique et organisationnel.

Enfin, pour la dernière journée, les auditeurs ont été accueillis successivement à Europol puis Eurojust, afin d’avoir une meilleure perception de la coopération européenne en matière policière et judiciaire en matière cyber. Trafic de drogue, blanchiment d’argent via des cryptoactifs, recueil de preuve numérique, autant de domaines dans lesquels les enquêteurs, de même que les ingénieurs qui travaillent dans le laboratoire d’innovation, sont à la manœuvre.

La SNC remercie chaleureusement tous les organismes qui ont accepté de lui ouvrir ses portes et partager avec elle son expérience.