Rechercher
Fermer cette boîte de recherche.

Tours accueille la 238e session en région Centre-Val de Loire

Du 11 au 14 juin, la 238e session en région Centre-Val de Loire a réuni experts et responsables afin d'explorer les enjeux liés à la prévention des risques et à la gestion de crises. Cette rencontre a été marquée par des conférences de haut niveau, des visites d'infrastructures critiques et des échanges stratégiques approfondis.

Le préfet Hervé Tourmente, préfet délégué pour la défense et la sécurité de la Zone Ouest, et le général de corps d’armée Laurent Michon, officier général de la zone de défense et de sécurité (OGZDS) Ouest, ont apporté des éclairages précieux sur les stratégies et dispositifs mis en place. En complément, François-Pierre Gitton, directeur de l’Insee Centre-Val de Loire, a proposé un panorama chiffré de la démographie régionale, de ses singularités et contrastes, offrant aux auditeurs une base de données essentielle pour mesurer les enjeux territoriaux spécifiques.

La semaine a été entrecoupée par une réception à l’Hôtel du grand commandement de Tours. Organisée par le général de division Jean-Marc Châtillon en présence du préfet de département, Patrice Latron et du général Michon, cette réception a offert aux auditeurs une occasion précieuse de rencontrer des acteurs clefs de la gestion des crises.

Les visites de la centrale nucléaire de Chinon et du groupement de gendarmerie d’Indre-et-Loire ont été organisées dans la même optique de compréhension des enjeux sécuritaires. Elles ont permis aux auditeurs de saisir les défis opérationnels et logistiques associés à la sécurité de ces infrastructures critiques. L’importance régionale et nationale des infrastructures de ce type a également pu être constatée lors de la visite du Centre de contrôle aérien de Cinq-Mars-la-Pile qui supervise la bonne circulation des aéronefs sur la totalité du territoire français.

Pour plusieurs comités, le programme de cette semaine axée sur la sécurité nationale s’est avéré crucial pour affiner les objectifs et identifier les résultats attendus lors de la restitution prévue le 21 juin à Orléans.