Search
Close this search box.

125e cycle for young people New Caledonia

Le 125e cycle jeunes Nouvelle-Calédonie de l'IHEDN a été ouvert le 5 décembre à Nouméa, par le général de corps d'armée Benoît Durieux, directeur de l'institut.
®IHEDN-125e cycle jeunes Nouvelle-Calédonie

Le cycle, organisé en partenariat avec le ministère des outre-mer, le haut-commissariat et le commandement supérieur des FANC, réunit une trentaine d’auditeurs, âgés de moins de 30 ans, résidents de l’île. Ils sont à parts égales natifs de l’archipel calédonien et de métropole.

Le  programme du cycle jeunes repose sur le triptyque pédagogique propre à l’IHEDN : conférences, travaux de comités et visites. Il est axé sur la sécurité militaire, la défense nationale,  la sécurité nationale et la sécurité internationale et met en valeur les enjeux stratégiques, économiques et militaires dans l’Indopacifique.

Le général Benoît Durieux, directeur de l’Institut, a témoigné son très fort attachement à la formation des jeunes, alors que se poursuit aussi la 3e semaine de la session en région Nouvelle-Calédonie.

Avant la  journée de fin de cycle qui s’est tenue à la Communauté du Pacifique (CPS) le 09 décembre, en présence des 48 auditeurs de la 220e session en région Nouvelle-Calédonie, les 27 auditeurs jeunes du 125e cycle jeunes de l’IHEDN ont été reçus le 07 décembre au Régiment d’Infanterie de Marine du Pacifique, Nouvelle-Calédonie (RIMaP-NC) de Plum.

Les auditeurs jeunes y ont découvert les moyens aéroterrestres de l’armée de Terre dans la région. Le RIMaP-NC est un concentré des capacités militaires de projection de force et de soutien à la population, notamment capable de parachuter de l’aide humanitaire aux régions touchées lors de la période cyclonique.

C’est ensuite l’usine de nickel de Doniambo (SLN-Eramet) qui les a accueillis pour une présentation des enjeux économiques et sociaux liés à l’exploitation responsable des ressources minières calédoniennes. La présentation et la visite des installations de production a permis aux auditeurs de se rendre compte de l’excellence industrielle du site.