Rechercher
Fermer cette boîte de recherche.

Mission en Estonie et en Finlande pour la majeure Souveraineté numérique et cybersécurité

Du 12 au 19 mai, les auditeurs de la majeure Souveraineté numérique et cybersécurité (SNC) de la session nationale de l’IHEDN se sont rendus en Estonie et en Finlande. Cette mission a permis aux auditeurs de se sensibiliser aux enjeux cyber et numériques et de mieux appréhender la nouvelle configuration géopolitique des deux pays, imposée par l'agression russe contre l'Ukraine.
Les auditeurs de la majeure SNC de la session nationale de l'IHEDN devant le Parlement estonien

Le déplacement en Estonie a d’abord permis aux 46 auditeurs d’explorer divers aspects, notamment la politique de défense estonienne, le paysage cyber du pays, la contribution de l’Estonie à la défense collective euratlantique, la transformation digitale des institutions et de la société estoniennes, ainsi que les enjeux de sécurité dans le cyberespace.

Le député Kalev Stoicescu, président de la commission de la défense du Parlement estonien, et le préfet Nicolas Basselier, directeur adjoint de l’IHEDN.
Le député Kalev Stoicescu, président de la commission de la défense du Parlement estonien, et le préfet Nicolas Basselier, directeur adjoint de l’IHEDN.

Le programme comprenait des présentations et des visites de plusieurs institutions clés, telles que le ministère de la Défense estonien, l’Estonian Defence and Aerospace Industry Association, le e-Estonia Briefing Centre, le Cyber Range 14 et la Estonian Information System Authority du ministère de la Défense, le Centre d’excellence de la cyberdéfense coopérative de l’OTAN (CCDCOE) et le Parlement estonien.

Tuuli Duneton, sous-secrétaire d’État estonienne en charge de la politique de défense, a livré en français son analyse de la situation géopolitique du pays.
Tuuli Duneton, sous-secrétaire d’État estonienne en charge de la politique de défense, a livré en français son analyse de la situation géopolitique du pays.
Allar Vallaots, directeur de l’exploitation du Cyber Range 14 du ministère de la Défense estonien.
Allar Vallaots, directeur de l’exploitation du Cyber Range 14 du ministère de la Défense estonien.
Les auditeurs devant le ministère de la Défense d’Estonie.

Les participants ont également rendu hommage aux victimes estoniennes du communisme de la période 1940-1991.

La délégation de l’IHEDN dépose une gerbe en hommage aux victimes estoniennes du communisme.
La délégation de l’IHEDN a déposé une gerbe en hommage aux victimes estoniennes du communisme.

Cette première partie de la mission a été organisée en étroite collaboration avec les services de l’ambassade de France en Estonie dirigée par l’ambassadeur Emmanuel Mignot, notamment le lieutenant-colonel (armée de l’Air et de l’Espace) Frédéric Contal, attaché de défense.

Des autorités estoniennes et représentants de l’IHEDN autour de l’ambassadeur de France en Estonie, Emmanuel Mignot (4e en partant de la gauche).
Des autorités estoniennes et représentants de l’IHEDN autour de l’ambassadeur de France en Estonie, Emmanuel Mignot (4e en partant de la gauche).

Les auditeurs de la majeure SNC ont ensuite traversé la mer Baltique en ferry pour se rendre en Finlande, afin de se sensibiliser aux nouveaux enjeux de la lutte contre les menaces hybrides. Le programme a mis en lumière le modèle de défense et de sécurité du pays, la lutte contre la désinformation et les conséquences de l’intégration récente de la Finlande dans l’OTAN.

Les auditeurs de la majeure SNC à la Finnish National Defence University.
Les auditeurs de la majeure SNC à la Finnish National Defence University.

Les problématiques cyber et numériques ont également été abordées lors de présentations et de visites d’institutions telles que la Finnish National Defence University et le Centre européen d’excellence pour contrer les menaces hybrides. Les auditeurs ont également visité le Civil Defence Shelter de Merihaka, près d’Helsinki. Ils ont aussi pu échanger sur ces problématiques avec différents experts (Agence nationale d’approvisionnement d’urgence, National Cyber Security Center) et des parlementaires finlandais, parmi lesquels le président de la commission de la défense.

Le vice-amiral d’escadre (2S) Henri Schricke (à droite), chef de la majeure SNC, remercie deux représentants du National Cyber Security Center finlandais pour leurs présentations.
Le vice-amiral d’escadre (2S) Henri Schricke (à droite), chef de la majeure SNC, remercie deux représentants du National Cyber Security Center finlandais pour leurs présentations.
Les auditeurs écoutent différents experts finlandais leur tracer un panorama de la cybersécurité dans le pays.
Les auditeurs écoutent différents experts finlandais leur tracer un panorama de la cybersécurité dans le pays.
Trois parlementaires françaises auditrices de la majeure SNC posent avec des homologues finlandais. De gauche à droite : le député Aleksi Jäntti, la sénatrice Vanina Paoli-Gagin, la députée Sabine Thillaye, la députée Anna-Kristiina Mikkonen, la députée Virginie Duby-Muller et le député Jukka Kopra, président de la commission de la défense du parlement finlandais.
Visite de l’abri de la défense civile de Merihaka, près d’Helsinki.
Visite de l’abri de la défense civile de Merihaka, près d’Helsinki.

Cette seconde partie de la mission a été organisée en étroite collaboration avec les services de l’ambassade de France en Finlande dirigée par l’ambassadrice Agnès Cukierman, notamment la lieutenant-colonel (armée de l’Air et de l’Espace) Claire Bertaux, attaché de défense.

Le préfet Nicolas Basselier, directeur adjoint de l’IHEDN, et l’ambassadrice de France en Finlande, Agnès Cukierman.
La délégation de l’IHEDN dans le centre-ville d’Helsinki, la capitale finlandaise.
La délégation de l’IHEDN dans le centre-ville d’Helsinki, la capitale finlandaise.

Ces visites en Estonie et en Finlande renforcent les liens bilatéraux entre la France et ces pays, tout en consolidant les connaissances des auditeurs sur les défis contemporains en matière de cybersécurité et de menaces hybrides.