Le Fonds de dotation

A Propos

Qu’est-ce qu’un fonds de dotation ?

Introduit par la loi de modernisation de l’économie, le fonds de dotation est un outil innovant qui combine les atouts de l’association loi 1901 et de la fondation.

Le fonds de dotation bénéficie du régime fiscal du mécénat et donne droit à une réduction d’impôt à hauteur de 60 % des versements effectués par ses donateurs.

Le Fonds de dotation de l’IHEDN

Le Fonds de dotation de l’IHEDN a été créé en 2010 afin de recevoir et gérer les financements qui lui sont apportés en vue d’assister l’Institut dans l’accomplissement de ses missions de développement de l’esprit de défense et de diffusion des connaissances en matière de défense, de sécurité nationale – y compris la cybersécurité – et de souveraineté économique, au travers de travaux académiques, colloques et autres publications.

Les Chaires - IHEDN

Le Fonds de dotation de l’IHEDN administre deux chaires de recherche académique, dont les équipes produisent des articles universitaires ainsi que des travaux à destination d’un public plus large, organisent ou participent à des événement divers (conférences, webinaires, etc.), animent des groupes de travail, fédèrent des réseaux de chercheurs, participent à la création et à l’animation de formations, etc.

Chaire Économie de défense – IHEDN

2021 logo ECODEF

Créée en 2014, ses travaux portent principalement sur cinq thématiques :

  • Connaissance des entreprises de défense : stratégies, forces et fragilités
  • Déterminants et impacts de la dépense de défense
  • R&D et innovation dans le domaine de la défense
  • Maintien en condition opérationnelle (MCO)
  • Intégration et coopération de défense en Europe

 

Elle a en outre vocation à venir en appui de la majeure armement et économie de défense de la session nationale de l’IHEDN

Chaire Cyber et souveraineté numérique - IHEDN

Créée en 2020, ses travaux initiaux s’articulent autour de trois thématiques :

  • Analyse géopolitique et prospective des menaces cyber et impact sur la souveraineté numérique ;
  • Étude et adaptation des doctrines en matière de cyberdéfense ;
  • Identification et définition de briques permettant d’asseoir une souveraineté numérique.

Elle a en outre vocation à venir en appui de la majeure souveraineté numérique et cybersécurité de la session nationale de l’IHEDN