Souveraineté numérique et cybersécurité

La majeure « souveraineté numérique et cybersécurité » s’adresse à des responsables de haut niveau en quête de compétences complémentaires dans la conduite stratégique de leurs missions.

ENJEUX

La transformation numérique résulte de la convergence de nouvelles technologies qui exploitent des données souvent sensibles pour les individus, les entreprises et les États ;
Les organisations doivent s’adapter pour faire face à la multiplication des menaces ;
La cyber-conflictualité est aujourd’hui mal encadrée par le droit international ;
La cybersécurité collective et collaborative appelle un renforcement de la coopération public/privé ainsi que de la coopération internationale ;
L’élaboration d’une vision stratégique « cyber » est désormais une nécessité, tant pour les entreprises que pour les administrations.

OBJECTIFS ET APPORTS

PROGRAMME

PUBLIC CONCERNÉ

Quarante auditeurs, de nationalité française, âgés de 35 à 55 ans (moyenne d’âge entre 45 et 47 ans) :

  • Cadres dirigeants des secteurs public et privé
  • Chefs d’entreprises
  • Hauts fonctionnaires civils et militaires
  • Hauts responsables des différents secteurs d’activité économiques, notamment liés aux grands enjeux du cyber
  • Élus (européens, nationaux, locaux).

Cette formation n’est pas ouverte aux candidats étrangers.

Devenir auditeur

Dirigeants et futurs dirigeants, âgés prioritairement de 35 à 55 ans, de nationalité française.

  • hauts fonctionnaires civils et militaires;
  • dirigeants d’entreprises;
  • personnalités représentatives des différents secteurs d’activité économique;
  • universitaires et experts de think-tanks;
  • élus et responsables politiques;
  • personnalités issues du monde associatif, de la presse et des syndicats.

Chaque année, la majeure « Souveraineté nationale et cybersécurité » accueille environ 45 auditeurs.

Aucun prérequis n’est exigé, en dehors du respect des conditions suivantes :
Déposer un dossier de candidature dans les délais (date limite: 28 mars 2021)
S’inscrire en ligne sur le site de l’IHEDN
Seuls les dossiers de candidature complets seront acceptés et étudiés
Les principaux critères pris en compte pour la sélection des candidats sont les suivants :
Le parcours professionnel et le niveau de responsabilité exercé
La richesse de leur expérience personnelle
La volonté d’engagement pendant et après la session
L’intérêt motivé pour les questions de défense et de sécurité, pour la spécialité choisie
L’ouverture d’esprit et la capacité d’intégration
L’appétence pour la pratique de la réflexion collective, le sens du dialogue et de l’interaction
Les perspectives de carrière
La capacité de porter ses idées de manière claire et convaincante

Après analyse des dossiers d’inscription remplissant l’ensemble des conditions, et comprenant l’intégralité des pièces justificatives requises, des entretiens individuels avec un jury se dérouleront à compter du 1er mars 2021.

 

Secteur privé : 20 000 € (notamment pour les grandes entreprises et leurs filiales, les banques et assurances, les avocats d’affaire, les cabinets de conseil…)

PME, PMI, TPE, professions libérales et indépendants : 12 000 €

Secteur public et élus : 6 000 € (élus, fonctionnaires, militaires, universitaires, journaliste TV et radio…)

Autres : 3 000 € (représentants syndicaux, associatifs, cultuels, journalistes de presse écrite et indépendants)

Le choix du tarif est déclaratif (validation après examen du dossier).

Les droits d’inscription sont à verser entre l’admission, début juillet 2022, et la rentrée de septembre 2022.

La qualité d’auditeur est conférée par décision du directeur de l’IHEDN aux participants ayant satisfait aux conditions d’assiduité.

CONTACT

Pour toute question relative au tarif ou au processus de recrutement :

recrutement.auditeurs@ihedn.fr

Pour toute question relative à l’organisation et au contenu de la majeure :

sncyber@ihedn.fr