MAJEURE SOUVERAINETÉ NUMÉRIQUE & CYBERSÉCURITÉ

S’ADRESSE À DES RESPONSABLES DE HAUT NIVEAU SOUHAITANT ENRICHIR LEURS COMPÉTENCES DANS LA CONDUITE STRATÉGIQUE DE LEURS MISSIONS

ENJEUX

La transformation numérique résulte de la convergence de nouvelles technologies qui exploitent des données souvent sensibles pour les individus, les entreprises et les États. Les organisations civiles ou militaires, publiques ou privées, doivent s’adapter pour faire face à la multiplication des menaces (les prédateurs migrent aujourd’hui vers l’espace numérique qui leur offre le meilleur résultat avantage/risque). Le champ numérique est aujourd’hui largement utilisé ou instrumentalisé par les États et les entités politiques à des fins de sabotage, d’espionnage ou de subversion ; en tant que tel, il prend une importance croissante dans les politiques de défense. La cybercriminalité est « la criminalité du XXIe siècle ». Dans ses formes paroxystiques, elle s’apparente à une cyberconflictualité, aujourd’hui mal encadrée par le droit international.

La cybersécurité collective et collaborative appelle un renforcement de la coopération public/ privé ainsi que de la coopération internationale ; la conception classique de la souveraineté est remise en cause au profit d’une quête d’autonomie stratégique.

OBJECTIFS

La majeure « Souveraineté numérique et cybersécurité » offre une formation d’excellence qui répond aux préoccupations actuelles des responsables de haut niveau. En conjuguant la théorie et la pratique, grâce à la rencontre d’acteurs publics et privés de la cybersécurité, les auditeurs pourront :

développer une réflexion stratégique portant sur les enjeux de la cyberdéfense et de la cybersécurité ;

appréhender le rôle et l’importance de la cyberdéfense dans la défense nationale et la façon dont l’État s’est adapté à ce nouvel enjeu ;

comprendre la nature et la portée de la transformation numérique et évaluer ses conséquences en termes de menaces ;

saisir la diversité des interactions entre acteurs agissant dans des champs spécifiques, politiques, juridiques, éthiques ou techniques ;

examiner les ressorts et les rouages de la décision publique et de l’action de l’État, à l’échelon national, européen et international ;

participer à une réflexion collective, partant de la diversité des compétences, au service des intérêts des citoyens, de l’entreprise et de l’administration et plus généralement de la Nation.

Durée de la formation 37 jours

CONTACT

Pour toute question relative au tarif ou au processus de recrutement :

recrutement.auditeurs@ihedn.fr

Pour toute question relative à l’organisation et au contenu de la majeure :

snc@ihedn.fr

16 décembre 2022