Rechercher
Fermer cette boîte de recherche.

La défense militaire

La défense militaire relève de l’emploi de la force armée. Il renvoie aux deux figures symboliques identifiées par Raymond Aron[1] comme constitutives des relations internationales, le diplomate et le soldat : “La conduite du diplomate-stratège [...] a pour sens spécifique d’être dominée par le risque de guerre, d’affronter des adversaires en une rivalité incessante dans laquelle chacun se réserve le droit de recourir à l’ultime raison, c’est-à-dire à la violence.”

La défense militaire relève de l’emploi de la force armée. Il renvoie aux deux figures symboliques identifiées par Raymond Aron[1] comme constitutives des relations internationales, le diplomate et le soldat : “La conduite du diplomate-stratège […] a pour sens spécifique d’être dominée par le risque de guerre, d’affronter des adversaires en une rivalité incessante dans laquelle chacun se réserve le droit de recourir à l’ultime raison, c’est-à-dire à la violence.”

[1] Dans Paix et Guerre entre les Nations, Paris, Calmann-Lévy, 1962, p. 28.

LUNDIS de l'IHEDN - Décryptage-Le nouveau visage de la guerre

Le nouveau visage de la guerre

Guerre sainte, guerre froide, guerre totale, guerre hybride, guerre de haute intensité… La guerre revêt des formes changeantes si bien que Clausewitz l’avait comparé à un caméléon, modifiant son apparence en fonction de l’environnement qui l’entoure. Mais ne demeure-t-elle pas intemporelle dans ses buts, motivations et principes ?

Lire la suite »

« Les femmes doivent être davantage associées à la diffusion de l’esprit de défense »

Sophie de Ravinel est auditrice de la 2e session nationale 2022-2023, majeure Politique de défense. Le contexte stratégique actuel a été l’élément déclencheur de sa candidature. La journaliste politique du Figaro avait pour objectif de renforcer ses connaissances sur les enjeux de défense et sécurité nationale. Quelques jours après l’ouverture des inscriptions à la session nationale 2023-2024, elle explique pourquoi les femmes devraient candidater.

Lire la suite »

E. Chiva : « La direction générale de l’armement doit éclairer l’avenir »

Emmanuel Chiva, nommé délégué général pour l’armement cet été, livrait le 13 octobre à l’IHEDN sa vision sur les grands enjeux du secteur, dans le contexte actuel. Rappelant les origines et les missions de la Direction général de l’armement (DGA), Emmanuel Chiva détaille les menaces et les défis qui s’annoncent. « Nous devons investir des champs multiples », explique-t-il, citant ces ruptures technologiques amenées à devenir des ruptures géostratégiques.

Lire la suite »

Qu’est-ce que la guerre juste ?

Ce vendredi 11 novembre, le GCA Benoît Durieux, Directeur de l’IHEDN et Mgr de Romanet, évêque aux Armées françaises, ont débattu sur un concept toujours d’actualité, formalisé dès l’Antiquité et que la tragédie de la guerre en Ukraine remet en lumière. Au-delà de ce que les religions prônent, et que les États devraient mettre en pratique, existe-t-il une façon de ne pas recourir à cette forme de violence exacerbée ? A l’heure des nouvelles conflictualités, de la guerre de l’information, au cyber en passant par la guerre hybride, que dire de la pertinence de ce concept ?

Lire la suite »